Le Biogaz : Une énergie renouvelable durable et abordable

Fin du programme de location sociale des voitures électriques

Publié le

Le gaz vert ou le biogaz est une énergie renouvelable produite à partir de la méthanisation de matières organiques.Cette énergie peut être produite par les agriculteurs, les exploitations agricoles, les industries alimentaires et même les ménages. Le biogaz est plus durable et abordable que le gaz naturel, ce qui en fait un choix judicieux pour les consommateurs soucieux de l’environnement.

Les avantages du Biogaz par rapport au gaz naturel

  • Le biogaz produit 10 fois moins de CO2 que le gaz naturel, ce qui contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • La production du biogaz contribue au développement de l’économie locale en créant des emplois locaux.
  • Le biogaz évite la perte de ressources précieuses en utilisant des matières organiques qui seraient autrement jetées ou qui sont des sous-produits d’autres processus.
  • Le biogaz contribue à améliorer la qualité de l’air en réduisant les émissions de polluants atmosphériques.

Comment ça marche ?

Le biogaz est obtenu par une technique appelée méthanisation, qui consiste à convertir des matières organiques (déchets organiques, sous-produits agricoles, etc.) en méthane et d’autres produits à l’aide d’un procédé anaérobique (sans oxygène). Le méthane ainsi produit est ensuite capturé et utilisé comme source d’énergie.

Les applications du biogaz

Le biogaz peut être utilisé pour produire de l’électricité ou du carburant. Il peut également être converti en combustible liquide ou gaz naturel afin d’alimenter des véhicules. De plus, le biogaz peut être utilisé directement au lieu du gaz naturel pour le chauffage et la cuisson.

Comment le biogaz est-il produit ?

Le biogaz est produit à l’aide d’un procédé anaérobique appelé digestion anaérobique, qui permet de convertir des matières organiques en méthane et d’autres produits. La fermentation anaérobique des matières organiques dans des réservoirs spéciaux entraîne la production de gaz. Le méthane ainsi produit est ensuite capturé et utilisé comme source d’énergie.

Les technologies et les procédés utilisés pour la production de biogaz

Les technologies et les procédés utilisés pour la production de biogaz comprennent :

  • La digestion anaérobique, qui permet de convertir des matières organiques en méthane.
  • Les systèmes de méthanisation en surface, qui sont des systèmes installés à la surface du sol.
  • Les systèmes de méthanisation enterrés, qui sont des systèmes installés sous terre.
  • Les systèmes de méthanisation avec échangeurs de chaleur, qui sont des systèmes qui utilisent l’énergie thermique pour accélérer le processus de digestion anaérobique.
Autre article à lire
De l'ombre à la lumière : comment les panneaux solaires belges gagnent-ils quand ils perdent ?

Le biogaz est une énergie renouvelable durable et abordable qui permet aux consommateurs soucieux de l’environnement d’utiliser une source d’énergie propre et durable. Il contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à améliorer la qualité de l’air. La production du biogaz peut également contribuer au développement économique local et créer des emplois locaux. Le biogaz peut être utilisé pour produire de l’électricité, du carburant ou être converti en combustible liquide ou gaz naturel afin d’alimenter des véhicules.

Le Biogaz : exploiter le potentiel méthanogène des déchets

Le biogaz est un sous-produit résultant de la méthanisation, c’est-à-dire la dégradation biologique de la matière organique dépourvue d’oxygène par des micro-organismes (bactéries). Il se développe généralement à partir de trois sous-filières :

  • La méthanisation de déchets non dangereux ou de matières végétales brutes ;
  • La méthanisation des boues et graisses des stations d’épuration des eaux usées (STEP) ;
  • Le biogaz issu des installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND).

Le biogaz peut être exploité pour produire de l’électricité, de la chaleur, ou les deux en même temps. Il peut également être épuré pour extraire le méthane qu’il contient et l’utiliser comme carburant sous forme de bioGNV.

Méthanisation de déchets non dangereux et matières végétales brutes

Les intrants principaux pour la méthanisation des déchets non dangereux ou matières végétales brutes sont les déchets agricoles, l’industrie agroalimentaire et la partie biodégradable des déchets ménagers. Les installations agricoles centralisées fournissent une quantité importante de matière organique, et les plus petites installations à la ferme peuvent produire du biogaz à une échelle commerciale.

Méthanisation des boues et graisses des stations d’épuration des eaux usées

Les boues et graisses provenant des stations d’épuration des eaux usées présentent un potentiel méthanogène très élevé. La mise en place de systèmes de méthanisation permet donc de produire du biogaz riche en méthane.

Biogaz issu des installations de stockage de déchets non dangereux

Au 30 juin 2016, le biogaz provient principalement des installations de stockage de déchets non dangereux. Il est produit naturellement et capturé ensuite. Ce type de gaz est appelée « gaz de décharge ».

Exploitation du biogaz

Le biogaz peut être exploité pour produire de l’électricité, du chauffage ou les deux en même temps grâce à la combustion du gaz. Il peut également être épuré afin d’extraire le méthane qu’il contient et être transformé en biométhane qui peut ensuite être injectée dans les réseaux de gaz naturel ou utilisée comme carburant sous forme de bioGNV.

La méthanisation permet d’exploiter le potentiel méthanogène des déchets afin de produire du biogaz qui peut être utilisé pour produire de la chaleur, de l’électricité ou le transformé en biométhane pour être injecté dans les réseaux de gaz naturel.