Les voitures électriques sont-elles vraiment plus économiques?

Publié le

Les voitures électriques suscitent de plus en plus d’intérêt en raison de leur caractère écologique et des économies qu’elles sont censées réaliser. Cependant, beaucoup restent sceptiques quant à leur rentabilité par rapport aux voitures thermiques. Cet article vous propose d’analyser les différents aspects financiers liés à l’achat d’un véhicule électrique, en abordant notamment le prix d’achat, le coût de recharge et d’entretien, ainsi que les économies potentielles réalisées.

Comparaison du prix d’achat entre véhicules électriques et thermiques

L’achat d’un véhicule représente un investissement important. Comparons donc les prix des voitures électriques avec ceux des voitures thermiques pour déterminer si les premières sont réellement plus économiques.

Voitures électriques

Les voitures électriques sont généralement plus chères à l’achat que les voitures thermiques, en raison des coûts de production des batteries et de la technologie encore relativement récente. Toutefois, les prix tendent à baisser avec l’amélioration des processus de fabrication et la démocratisation du marché.

En France, le prix moyen d’une voiture électrique est d’environ 35 000€, variant en fonction de la marque, du modèle et des options choisies. Il est possible de bénéficier d’aides financières telles que le bonus écologique ou la prime à la conversion pour réduire ce montant.

Voitures thermiques

Les voitures thermiques sont globalement moins chères à l’achat, avec un prix moyen avoisinant les 25 000€ en France. Cependant, leur prix peut varier considérablement selon la marque, le modèle, le type de motorisation (essence, diesel, hybride) et les options sélectionnées.

Coût de recharge et de consommation d’énergie

L’énergie nécessaire pour alimenter un véhicule est un élément majeur dans la comparaison des coûts entre voitures électriques et thermiques. Observons les coûts de recharge des véhicules électriques.

Coût de recharge des voitures électriques

Le coût de recharge d’un véhicule électrique dépend de plusieurs facteurs, tels que le type de borne utilisée, le prix du kWh, la capacité de la batterie et la distance parcourue.

En France, le prix du kWh varie selon le fournisseur d’énergie et le type d’abonnement. En moyenne, il se situe aux alentours de 0,15€, ce qui correspond à un coût d’environ 3€ pour 100 km parcourus en voiture électrique.

La recharge des véhicules électriques peut s’effectuer à domicile, via une borne spécifique ou une prise électrique classique, ou bien sur des bornes publiques. Les coûts associés à ces options varient, avec des tarifs plus élevés pour les bornes rapides et les fournisseurs privés.

Consommation d’énergie des voitures thermiques

La consommation d’énergie des voitures thermiques dépend principalement du type de carburant utilisé et de la distance parcourue. En France, les prix de l’essence et du diesel fluctuent régulièrement, mais se situent en moyenne autour de 1,50€ et 1,40€ par litre respectivement.

Avec une consommation moyenne de 6 litres aux 100 km pour une voiture essence et de 5 litres pour une voiture diesel, le coût pour 100 km parcourus s’élève à environ 9€ et 7€ respectivement.

Entretien et coût de maintenance

L’entretien et la maintenance d’un véhicule sont des éléments à prendre en compte lors de la comparaison des coûts entre voitures électriques et thermiques.

Entretien des voitures électriques

Les voitures électriques requièrent généralement moins d’entretien que les voitures thermiques. En effet, elles sont dépourvues de certaines pièces mécaniques nécessitant un entretien régulier, telles que le moteur à combustion, la boîte de vitesses ou encore le système d’échappement.

Cependant, la batterie est un élément essentiel qui peut nécessiter un remplacement au bout de plusieurs années d’utilisation. Son coût est assez élevé, pouvant représenter plusieurs milliers d’euros. Toutefois, les constructeurs proposent souvent des garanties sur la batterie pouvant aller jusqu’à 8 ans.

Entretien des voitures thermiques

Les voitures thermiques nécessitent un entretien plus régulier et plus coûteux, du fait de la présence de nombreuses pièces mécaniques. Les révisions, le changement des pièces d’usure (plaquettes de frein, courroie de distribution, etc.) et les réparations éventuelles peuvent engendrer des coûts importants sur la durée de vie du véhicule.

Economies réalisées grâce aux voitures électriques

Malgré un prix d’achat plus élevé, les voitures électriques peuvent engendrer des économies substantielles sur le long terme, notamment grâce à leur faible coût de recharge et d’entretien.

D’après une étude menée en France, une voiture électrique parcourant 15 000 km par an permettrait de réaliser une économie annuelle d’environ 1 000€ par rapport à une voiture thermique, en prenant en compte les coûts de recharge, d’entretien et de maintenance. Cette somme peut varier en fonction de l’évolution des prix de l’énergie et des carburants, ainsi que du type de véhicule comparé.

Autre article à lire
Les vélos électriques sont-ils bons pour l'environnement ?

La voiture électrique, un choix écologique

Au-delà de l’aspect économique, les voitures électriques présentent également des avantages écologiques indéniables. En effet, elles émettent moins de gaz à effet de serre et de particules fines, contribuant ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique et à l’amélioration de la qualité de l’air.

Il est à noter que l’impact écologique d’un véhicule électrique dépend en partie de la manière dont l’électricité est produite. En France, l’énergie nucléaire, qui présente un faible potentiel d’émission de CO2, est la principale source d’électricité. Cependant, il est également possible de choisir un fournisseur d’énergie proposant une électricité d’origine renouvelable, telle que l’éolien ou le solaire, pour alimenter son véhicule électrique.

En conclusion, les voitures électriques peuvent être un choix plus économique et écologique que les voitures thermiques, en fonction de l’utilisation, des distances parcourues et des coûts associés. Il est important de prendre en compte l’ensemble de ces éléments lors de la réflexion sur l’achat d’un nouveau véhicule.

Coût des assurances et avantages fiscaux

Outre le prix d’achat et les coûts de recharge, les coûts d’assurance et les avantages fiscaux sont également des éléments importants à prendre en compte lors de l’évaluation de la rentabilité des voitures électriques.

Coût des assurances pour les voitures électriques

Les voitures électriques peuvent parfois être plus coûteuses à assurer que les voitures thermiques, en raison de leur valeur plus élevée et du coût des réparations en cas d’accident. Cependant, certaines compagnies d’assurance offrent des tarifs préférentiels pour les véhicules propres, en considérant leur impact environnemental positif et les risques plus faibles liés à l’absence de certaines pièces mécaniques.

Par ailleurs, il est important de noter que les coûts d’assurance varient en fonction de nombreux facteurs, tels que le profil du conducteur, le lieu de résidence, l’historique de conduite et le modèle de voiture choisi.

Avantages fiscaux pour les voitures électriques

Les véhicules électriques bénéficient de plusieurs avantages fiscaux en France, qui peuvent compenser en partie leur prix d’achat plus élevé. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Le bonus écologique : une aide financière accordée lors de l’achat d’un véhicule électrique neuf, pouvant aller jusqu’à 7 000€ pour les modèles les plus écologiques.
  • La prime à la conversion : une aide supplémentaire destinée aux personnes souhaitant remplacer leur ancien véhicule thermique par un véhicule propre. Son montant dépend du type de véhicule et de la situation du demandeur, allant jusqu’à 5 000€.
  • L’exonération totale ou partielle de la taxe sur les véhicules de sociétés (TVS) pour les véhicules électriques, ce qui peut représenter une économie importante pour les entreprises.
  • La réduction ou l’exonération de certaines taxes locales, comme la taxe d’habitation ou la taxe foncière, pour les propriétaires de véhicules électriques.

Autonomie et infrastructures de recharge

L’autonomie des voitures électriques et les infrastructures de recharge disponibles sont des éléments clés à considérer lors de la comparaison avec les voitures thermiques.

Autonomie des voitures électriques

L’autonomie d’un véhicule électrique dépend de la capacité de sa batterie et de sa consommation d’énergie. Les modèles les plus performants, tels que la Tesla Model 3, peuvent atteindre jusqu’à 600 km d’autonomie en une seule charge. Cependant, la plupart des voitures électriques offrent une autonomie comprise entre 200 et 400 km.

Il est important de rappeler que l’autonomie réelle peut varier en fonction des conditions de conduite, du style de conduite, de la météo et de l’utilisation des équipements électriques à bord.

Infrastructures de recharge pour les voitures électriques

Le développement des infrastructures de borne de recharge est crucial pour favoriser l’adoption des voitures électriques et les rendre plus pratiques pour les utilisateurs. En France, le réseau de bornes de recharge s’étoffe progressivement, avec plus de 30 000 points de recharge publics disponibles en 2023.

Les constructeurs automobiles et les fournisseurs d’énergie travaillent également à l’amélioration des technologies de recharge, en proposant des solutions plus rapides et plus accessibles. Par exemple, les bornes de recharge rapide, qui permettent de recharger jusqu’à 80% de la batterie en moins de 30 minutes, sont de plus en plus répandues.

Conclusion

En somme, les voitures électriques présentent de nombreux avantages économiques et écologiques par rapport aux voitures thermiques. Malgré un prix d’achat plus élevé, les économies réalisées sur les coûts de recharge, d’entretien et de maintenance, ainsi que les avantages fiscaux, peuvent compenser cet écart sur le long terme.

L’autonomie et les infrastructures de recharge sont des éléments essentiels à prendre en compte, et leur amélioration constante contribue à rendre les voitures électriques de plus en plus attractives.

Il est important de considérer l’ensemble de ces facteurs lors de l’achat d’un véhicule, en tenant compte de ses besoins et de ses priorités en matière de mobilité et d’écologie.