Rendement des panneaux solaires : l’impact de la poussière dans deux villes pakistanaises

panneaux solaires recouverts de poussière

Publié le

Une étude révèle des baisses de puissance significatives

Une récente étude menée au Pakistan a mis en lumière l’impact néfaste de l’accumulation de poussière sur le rendement des panneaux solaires. Dans les villes d’Islamabad et de Bahawalpur, caractérisées par des climats distincts, les chercheurs ont constaté une baisse de 15 à 25 % de la puissance produite par des panneaux solaires de 40 watts chacun.

Islamabad, avec ses 3 691 heures d’ensoleillement annuel et une température moyenne de 20,3°C, est soumise à un régime de pluies régulières. En revanche, Bahawalpur, située en zone désertique, connaît des tempêtes de sable récurrentes avec très peu de précipitations, malgré ses 3 853 heures d’ensoleillement et une température moyenne annuelle de 26,1°C.

L’accumulation de poussière, un frein à l’efficacité

Les résultats de l’étude ont révélé que les panneaux solaires installés à Islamabad ont accumulé 6,388 g/m2 de poussière, tandis que ceux de Bahawalpur ont subi une accumulation plus importante, atteignant 10,254 g/m2. Cette poussière, en se déposant sur les cellules photovoltaïques, bloque partiellement les rayons du soleil, réduisant ainsi l’efficacité des panneaux.

De plus, la composition de la poussière semble jouer un rôle crucial. À Islamabad, où la pollution atmosphérique est plus élevée, la poussière contient davantage de particules de carbone, tandis qu’à Bahawalpur, elle est principalement composée de sable et de fines particules minérales issues du désert.

Des conditions défavorables à Bahawalpur sans nettoyage régulier

Bien que les deux villes bénéficient d’un ensoleillement abondant, propice à la production d’énergie solaire, les conditions environnementales de Bahawalpur s’avèrent plus défavorables pour le rendement des panneaux solaires en l’absence d’un nettoyage régulier. En effet, la chaleur excessive et l’accumulation de poussière peuvent réduire considérablement l’efficacité des panneaux, au-delà même des 25°C, température au-dessus de laquelle leur rendement commence à diminuer.

Autre article à lire
Comment fonctionne une pompe à chaleur air-air ?

Cette étude souligne l’importance de prendre en compte les facteurs environnementaux locaux lors de l’installation de systèmes photovoltaïques, et d’adopter des stratégies de nettoyage adaptées pour maximiser leur rendement et garantir une production d’énergie solaire optimale.

Limiter les pertes de rendement : des solutions s’imposent

Face aux défis posés par l’accumulation de poussière, diverses solutions techniques sont envisageables pour limiter les pertes de rendement des panneaux solaires. Parmi elles, on peut citer :

  • Le nettoyage régulier des panneaux, qu’il soit manuel ou automatisé, permet d’éliminer les dépôts de poussière et de maintenir une efficacité optimale.
  • L’utilisation de revêtements spéciaux sur les panneaux, comme des couches hydrophobes ou autonettoyantes, peut faciliter l’évacuation de la poussière par l’action de la pluie ou du vent.
  • Le recours à des systèmes de suivi solaire, qui orientent les panneaux en fonction de la course du soleil, peut réduire l’ombre portée par la poussière accumulée.

Cependant, ces solutions techniques peuvent s’avérer coûteuses et doivent être évaluées en fonction des conditions climatiques locales et de l’ampleur des pertes de rendement anticipées.

Un enjeu d’importance pour l’avenir de l’énergie solaire

L’impact de la poussière sur les panneaux solaires n’est pas un phénomène isolé. Dans de nombreuses régions arides ou désertiques du globe, où l’ensoleillement est optimal pour la production d’énergie photovoltaïque, l’accumulation de poussière représente un défi majeur à surmonter.

Alors que les énergies renouvelables, et particulièrement l’énergie solaire, sont appelées à jouer un rôle de plus en plus crucial dans la transition énergétique mondiale, la recherche de solutions efficaces et durables pour maximiser le rendement des panneaux solaires s’avère essentielle. Une meilleure compréhension des interactions entre les conditions environnementales locales et les performances des systèmes photovoltaïques permettra de tirer pleinement parti de ce gisement d’énergie propre et inépuisable.