Al Dhafra, la plus grande centrale solaire en un seul site au monde

Al Dhafra, la plus grande centrale solaire en un seul site au monde

Publié le

Centrale solaire Al Dhafra : un projet phare pour les énergies renouvelables

Située aux Émirats arabes unis, la ferme solaire d’Al Dhafra est devenue la plus grande centrale solaire en un seul site au monde. Inaugurée en amont de la COP28, elle permettra d’alimenter près de 200 000 foyers et de réduire les émissions de carbone de plus de 2,4 millions de tonnes par an.

Un développement collaboratif entre acteurs internationaux

Le développement du projet d’Al Dhafra est le fruit d’une collaboration entre la société Abu Dhabi Future Energy Company (Masdar), l’Abu Dhabi National Energy Company (TAQA), EDF Renewables de France et JinkoPower de Chine. Cette centrale a entrainé la création de 4 500 emplois durant sa construction et des installations de panneaux solaires à une cadence de 10 mégawatts par jour.

Une augmentation considérable de la capacité de production solaire

Avec la finalisation d’Al Dhafra, la capacité de production d’énergie solaire des Émirats arabes unis s’élève désormais à 3,2 GW. Cependant, malgré cette réussite, le pays fait face à des critiques pour accueillir la COP28 tout en maintenant un mix énergétique incluant des combustibles fossiles tels que le gaz et le « charbon propre ».

Objectif : neutralité carbone d’ici 2050

Les Émirats arabes unis ont pour ambition de devenir neutres en carbone d’ici 2050. Néanmoins, la manière dont ils comptent atteindre cet objectif tout en maintenant une dépendance importante vis-à-vis des énergies fossiles reste floue.

Autre article à lire
Les avantages des panneaux solaires pour une consommation écoresponsable

Des efforts à poursuivre pour une transition énergétique réussie

Afin de surmonter ces défis, il est nécessaire d’accélérer la transition vers les énergies renouvelables. Plusieurs pistes peuvent être explorées :

  • Promouvoir l’efficacité énergétique en encourageant la réduction de la consommation d’énergie et en améliorant les performances énergétiques des bâtiments et des infrastructures.
  • Développer davantage les énergies renouvelables, en particulier l’éolien et le solaire, tout en investissant dans des projets de stockage d’énergie pour compenser leur intermittence.
  • Mettre en place des politiques publiques favorables à la transition énergétique, comme des régulations environnementales plus strictes, des incitations fiscales pour les technologies vertes ou encore des subventions pour les projets d’énergies renouvelables.

Un projet exemplaire pour inspirer d’autres pays

La réalisation de la centrale solaire d’Al Dhafra constitue un exemple inspirant pour d’autres pays, et il convient de souligner que la transition énergétique est une responsabilité partagée par l’ensemble des nations. Ainsi, les succès comme celui d’Al Dhafra doivent être célébrés et servir de modèle pour encourager le développement d’énergies renouvelables à travers le monde.

L’importance de la coopération internationale dans ce domaine

Enfin, il est essentiel de rappeler que la collaboration entre les différents acteurs doit être encouragée. Le projet d’Al Dhafra montre que les partenariats internationaux peuvent permettre de réaliser des projets d’envergure en matière d’énergies renouvelables. En unissant leurs forces, les entreprises et les gouvernements peuvent contribuer à accélérer la transition énergétique et ainsi atteindre les objectifs mondiaux en matière de lutte contre le changement climatique.