Au cours de la dernière décennie, les crypto-monnaies sont passées d’obscures monnaies marginales à des actifs numériques grand public capables de bouleverser le monde financier.

Ces monnaies sont récemment devenues l’un des actifs les plus précieux au monde, et les analystes s’attendent à ce que leur utilisation continue à augmenter dans les années à venir. Bien qu’il s’agisse d’une excellente nouvelle pour les investisseurs, l’essor des crypto-monnaies présente quelques inconvénients.

L’un des problèmes les plus graves liés aux crypto-monnaies est l’impact environnemental des transactions numériques. En raison des calculs mathématiques complexes qui doivent être effectués pour créer chaque nouveau bitcoin, le processus d’extraction du bitcoin est très gourmand en énergie.

À l’échelle mondiale, la puissance de calcul nécessaire pour traiter les crypto-monnaies est comparable à celle d’un petit pays.

L’impact environnemental des crypto-monnaies suscitant de plus en plus d’inquiétudes, un nombre croissant d’investisseurs cherchent de nouvelles méthodes pour profiter des avantages des monnaies numériques de manière plus respectueuse de l’environnement.

Bien sûr, il n’existe pas deux crypto-monnaies identiques, et cela vaut également pour leur impact environnemental.

Nous avons examiné les crypto-monnaies les plus écologiques sur le marché aujourd’hui, en nous concentrant sur ce que les professionnels font pour atténuer tout dommage environnemental potentiel.

Quelle est la définition d’une crypto-monnaie ?

Le terme de crypto-monnaie était pratiquement inconnu il y a dix ans, mais il s’est ensuite largement imposé. Il désigne les monnaies numériques ou virtuelles qui utilisent des méthodes de cryptage très complexes et reposent sur l’art de la cryptographie.

Ces actifs numériques sont conçus pour être extrêmement sûrs et n’ont pratiquement aucune chance d’être contrefaits. Ils sont également résistants à l’inflation et facilement transférables.

Le bitcoin est le type de crypto-monnaie le plus connu. Le bitcoin, première crypto-monnaie décentralisée, a été lancé en 2009.

Satoshi Nakamoto est le nom du créateur, mais il s’agit d’un pseudonyme. En vérité, la véritable identité du fondateur de la monnaie reste un mystère, certains scientifiques et ingénieurs de haut niveau prétendant être les cerveaux de la monnaie numérique mondialement connue.

La distinction entre crypto-monnaie et technologie blockchain

Bien que des termes tels que crypto-monnaie et blockchain soient parfois utilisés de manière interchangeable, ils ont des significations distinctes.

Les crypto-monnaies reposent sur la technologie blockchain. C’est le fondement de certaines des monnaies numériques les plus connues au monde, comme le bitcoin.

Bien sûr, le bitcoin n’est pas la seule monnaie qui utilise la technologie blockchain. Ce grand livre numérique est utilisé par de nombreux actifs virtuels.

La blockchain relie une collection massive de documents, appelés blocs, à l’aide de la cryptographie. Comme chaque bloc est lié par les données qu’il contient, les informations qu’il contient ne peuvent jamais être modifiées.

Les monnaies basées sur la blockchain ont gagné en popularité en raison de leur niveau de sécurité extrêmement élevé.

Les crypto-monnaies sont de plus en plus populaires.

À mesure que les crypto-monnaies gagnent en popularité, de plus en plus d’organisations à travers le monde ont commencé à les reconnaître.

Cette reconnaissance s’est traduite par un regain d’intérêt pour les monnaies numériques, ainsi que par une augmentation rapide de leur valeur.

Elon Musk, le PDG de Tesla, a récemment révélé que les bitcoins pouvaient être utilisés pour acheter les voitures électriques de l’entreprise, les bitcoins étant conservés par la société au lieu d’être immédiatement convertis en une monnaie ordinaire.

Cette annonce a suscité un intérêt massif et une forte augmentation de la valeur de la monnaie.

Les crypto-monnaies continuent de susciter l’intérêt des gens. Selon les experts, bon nombre des monnaies les plus connues au monde devraient connaître une croissance régulière dans les mois et les années à venir.

Autre article à lire
Faits sur le recyclage pour les enfants : 10 faits étonnants sur le recyclage

Mais la question fondamentale est de savoir si les crypto-monnaies finiront par changer l’ensemble du système bancaire. Ces actifs numériques ont été stratégiquement placés pour y parvenir, et beaucoup pensent que c’est tout à fait réalisable.

Pourquoi la plupart des crypto-monnaies sont-elles nuisibles à l’environnement ?

À première vue, les monnaies numériques peuvent sembler ne pas représenter un danger important pour l’environnement. Cependant, l’impact réel des transactions en crypto-monnaies commence seulement à se faire sentir, et cela donne à réfléchir.

En raison de la quantité d’énergie nécessaire pour alimenter les algorithmes qui sous-tendent les actifs numériques comme le bitcoin, ces derniers ont un impact environnemental significatif. Si l’on peut éventuellement recourir aux énergies renouvelables, c’est rarement le cas dans la pratique.

La Chine est l’un des principaux mineurs de bitcoins, et le charbon représente 60 % de l’énergie qu’elle consomme.

Considérez l’ampleur massive des crypto-monnaies et la demande croissante de minage de Bitcoin, et vous comprendrez le problème.

Malgré le fait que les monnaies basées sur la blockchain consomment autant d’énergie que de nombreux petits pays, leur popularité est croissante. Et à mesure que la demande augmente, les besoins énergétiques de l’industrie augmentent également.

Les crypto-monnaies les plus respectueuses de l’environnement

Si les crypto-monnaies dans leur ensemble sont connues pour avoir un impact négatif sur l’environnement, certains types de monnaie numérique sont connus pour avoir un impact moindre.

TRG Datacenters, basé à Houston, au Texas, a produit une recherche qui met en évidence les solutions les plus écologiques, en les classant en fonction de la quantité d’énergie nécessaire pour alimenter chaque transaction :

Monnaie
Kilowattheure (KWh) consommé par transaction*.
OTA
0.00011
XRP 
0.0079
Chia
0.023
Dogecoin
0.12
Cardano
0.5479
Litecoin
18.522
Bitcoin Cash
18.957
Ethereum
62.56
Bitcoin
707

De nouvelles monnaies respectueuses de l’environnement sont en route.

De nouvelles crypto-monnaies continuent d’apparaître, mais une tendance commence à transformer la façon dont les actifs numériques sont créés : la durabilité.

Une nouvelle génération de crypto-monnaies respectueuses de l’environnement gagne du terrain. Celles qui tentent de réduire au maximum l’impact des transactions.

Chia et IOTA (figurant dans le tableau ci-dessus) en sont deux excellents exemples.

La technique d’exploitation de Chia ne repose pas sur la puissance de traitement élevée du minage, elle utilise donc moins d’énergie (0,023 KWh par transaction) que les autres monnaies populaires.

De même, IOTA utilise une alternative de blockchain appelée « Tangle », qui élimine essentiellement le besoin de mineurs.

Au lieu de cela, le réseau est maintenu par des dispositifs plus petits qui effectuent des calculs nécessitant moins d’énergie, ce qui entraîne une consommation d’énergie plus faible par transaction (0,00011 KWh).

Nano, un réseau de monnaie numérique qui évite les opérations minières traditionnelles au profit d’une alternative plus respectueuse de l’environnement, est un autre exemple.

Nano utilise un processus de consensus plus léger afin d’éviter le gaspillage qui accompagne généralement les transactions en bitcoins.

Le protocole, appelé Open Representative Voting (ORV), offre une faible consommation d’énergie et une grande efficacité.

Les crypto-monnaies sont sur le point de franchir une nouvelle étape.

Les développeurs se tournent rapidement vers ces moyens émergents qui permettent d’offrir tous les avantages des monnaies numériques sans l’énorme empreinte carbone, à mesure que les préoccupations concernant l’impact environnemental des monnaies basées sur la blockchain augmentent.

À mesure que le public prend conscience de la nature énergivore de bon nombre des crypto-monnaies les plus connues au monde, nous pouvons nous attendre à des changements significatifs tant dans les activités des fournisseurs de devises existants que dans le développement et la production de nouvelles monnaies basées sur la blockchain.

Gardez un œil sur les monnaies numériques plus respectueuses de l’environnement à l’avenir, celles qui sont conçues dans une optique de long terme.